Détails de l'événement

  • Date :
  • Horaires :
  • Lieu: CREFPC

L’évaluation : une compétence clé pour le commissaire aux comptes Niveau 2 

La valeur d’une entreprise peut être déterminée par approche analogique ou par actualisation de flux futurs :

  • Les approches de comparables reposent sur l’utilisation de multiples implicites boursiers ou de transactions équivalentes à l’objet évalué,
  • Les approches par actualisation de flux sont, pour leur parts, très sensibles au taux d’actualisation utilisé.

Dans ces deux grands types d’approches, la recherche de comparables est nécessaire et vous devrez comprendre pourquoi :

  • Sous leur apparente simplicité théorique, les approches de comparables appliquées aux entreprises ou à leurs actifs cachent des obstacles importants de mise en œuvre et la définition de leurs paramètres est délicate ;
  • D’un autre côté, le choix du taux d’actualisation repose sur la compréhension précise de ce qu’il représente et nécessite la justification argumentée de chacune de ses composantes.

On rappellera que le diagnostic stratégique et financier comme la recherche de comparables constituent les facteurs préalables déterminants en matière d’évaluation, quelle que soit l’approche retenue.

VOUS ÊTES CONCERNÉS

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

OBJECTIFS

Les participants seront en mesure de  :

  • Accepter le principe d’utilisation de comparables boursiers en vue d’apprécier la valeur d’une PME non cotée
  • Expliciter les choix d’agrégats financiers de référence, ainsi que de niveaux de multiples de valorisation retenus
  • Savoir utiliser et justifier les primes et décotes
  • Savoir intégrer les informations de marché et des comparables boursiers pour la construction du taux d’actualisation
  • Expliquer le niveau du taux d’actualisation retenu et justifier son appréciation grâce au diagnostic stratégique et financier préalable (au travers, par exemple, de la question de la taille de l’entreprise, de l’optimisme de prévisions, du risque de défaut, etc. )
  • Expliquer l’évolution des tendances des indicateurs de marchés

QUESTIONS TRAITÉES

Au travers de nombreuses mises en situation et illustrations, la formation traitera notamment des points suivants :

  • Comment constituer de façon argumentée un échantillon de comparables ?
  • Comment choisir les multiples à appliquer et les inducteurs de valeurs ?
  • Comment ajuster les valeurs préliminaires de primes et décotes pour les PME non cotées ?
  • Quelles sont les approches de détermination du taux d’actualisation ?
  • Comment le taux d’actualisation s’adapte pour tenir compte de la taille des entreprises ?
  • Comment le taux d’actualisation intègre-t-il le risque estimé ?
  • En quoi les approches analogiques sont-elles utiles à la détermination d’un taux d’actualisation ?
  • Quelles sont les sources d’information utiles et disponibles, et pour quelle utilisation ?
  • Quelles sont les critiques connues des principes pratiques des approches de comparaison ou de détermination des taux d’actualisation ?

PRÉ-REQUIS

Aucun prérequis nécessaire pour suivre cette formation

BÉNÉFICES PARTICIPANTS

  • S’ouvrir à l’utilisation de données de marché pour mieux les utiliser en évaluation
  • Etre prêt à l’utilisation de bases de données financières comme informations de référence
  • Exercer son esprit critique sur les multiples de valorisation et les composantes de taux d’actualisation
  • Savoir argumenter la fixation des paramètres d’évaluation : multiples ou composantes de taux d’actualisation
  • Disposer d’arguments d’ajustements des paramètres bruts d’évaluation : primes et décotes