Détails de l'événement

  • Date :
  • Horaires :
  • Lieu: CREFPC

 

La numérisation de notre économie fait naître de nouveaux schémas de fraude, sans écarter les anciens. Ces risques sont une préoccupation de plus en plus forte pour les entités. Ils ont d’ailleurs donné lieu à l’adoption récente de plusieurs textes dont l’objectif affiché est de réguler la vie des affaires.

Le commissaire aux comptes, dans le cadre de sa mission, identifie et évalue le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes, lequel est d’autant plus fort que le risque de fraude est important dans l’entité.

VOUS ÊTES CONCERNÉS

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

OBJECTIFS

Cette formation apporte aux commissaires aux comptes, le niveau de connaissance indispensable des schémas de fraude, de leur détection et de leur traitement par l’entité. Ils seront alors en mesure de :

  • Connaître les mécanismes de fraude selon les cycles
  • Savoir identifier le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes
  • Définir les procédures d’audit pertinentes
  • Utiliser les outils et documenter son dossier pour justifier de sa réponse à ces risques
  • Adopter un comportement approprié et procéder aux obligations de communication dans les situations de fraude avérée

QUESTIONS TRAITÉES

Au travers d’un apport théorique et de cas pratiques portant sur les différents schémas de fraude et leur traitement, cette formation traitera des questions suivantes :

  • Comment et pourquoi la typologie des fraudes évolue-t-elle ?
  • Quels sont les schémas classiques de fraude ?
  • Comment évaluer le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes propre à l’entité auditée ? Quels sont les outils disponibles ?
  • Comment et quand communiquer avec la gouvernance et avec l’équipe d’audit ?
  • Quelles sont les adaptations nécessaires des procédures d’audit lors de l’identification d’un risque d’anomalies significatives résultant de fraudes ?
  • Quelles sont les conditions, obligations et modalités de communication au procureur de la République ?
  • Quel est le lien avec les obligations de déclaration à Tracfin ?
  • Quels sont les risques de mise en cause de la responsabilité civile, pénale et disciplinaire du commissaire aux comptes ?

PRÉ-REQUIS

Expérience de la conduite d’un audit.

BÉNÉFICES PARTICIPANTS

  • Prendre conscience des risques réels de fraude grâce à une meilleure connaissance de l’environnement général
  • Mesurer la diversité de la typologie des fraudes à travers des données récentes
  • Appliquer une méthodologie pour identifier le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes pour chaque cycle
  • Faire le lien avec la BPP relative à la révélation des faits délictueux et les obligations déclaratives en cas de soupçon de blanchiment
  • Connaître ses risques professionnels par un état de la jurisprudence

Pour plus d’informations et vous inscrire